Chiang Raï, la Thaïlande du Nord

Après plusieurs heures de route nous arrivons enfin à la frontière du Laos pour visiter Chiang Rai. Bien moins connue que Chiang Mai, la ville n’en ai pas moins intéressante. D’ailleurs, Antoine et moi avons eu un petit coup de cœur notamment grâce à notre homestay. Nous logeons au centre de la ville, dans la homestay « Chez Nous », calme et très chouette. Fan du lieu nous y restons 3 nuits, pour 300 Bath par jour. Notre chambre est très grande, sombre mais propre et confortable ; la salle d’eau est sur le pallier, à partager avec les autres locataires. La femme qui gère l’établissement est adorable et n’hésite pas à donner des conseils. Le petit déjeuner n’est pas compris, cependant plusieurs formules sont proposées, et pour 70 bath nous avons testé la délicieuse salade de fruits au yaourt et au muesli.

A Chiang Rai nous avons pour objectif de nous reposer mais aussi de voir les plus célèbres temples. 

20181209_100606.jpg
Gold Clock Tower

En arrivant sur place, nous assistons le soir même au Saturday Night Market, très grand et chouette. Plusieurs stands proposent de la nourriture en tout genre ou des souvenirs, il y a beaucoup d’exposants et cela créer une ambiance sympathique. Les jours qui suivent, nous louons des VTT à la journée pour 100 Bath par personne afin d’aller se balader.

20181209_132944(0).jpg
Balade à vélo

Nous commençons par le célèbre White Temple.

/!\ Instagram n’est pas la réalité. Je précise cela car en pensant au White Temple j’avais une idée très précise de ce que je m’attendais à voir et j’ai été très déçue. La réalité est autre. Le temple est situé en plein milieu d’autres infrastructures, en bordure de route et surtout c’est blindé de touristes. Impossible donc de faire une belle photo. Mais en soit, ce temple reste très original (trop?) avec beaucoup de sculptures aussi étranges que travaillées.

L’entrée est de 50 Bath par personne, et comprend la visite d’un autre petit temple. Cependant, comme dit Antoine, c’est un peu trop Disneyland à notre goût…

Nous repartons donc un peu désappointés, en espérant que les prochaines visites seront mieux.

Le lendemain, nous partons avec le Bus 7 depuis la gare routière, pour 35 minutes de trajet direction la Black House. L’entrée est de 80 Bath par personne et alors, je pourrais résumer ça en un mot : CURIOSITE. 

Il s’agit en fait de plusieurs bâtiments en bois noir, chacun constituant une sorte de petit musée avec des objets tous plus déroutants les uns que les autres. On y trouve des peaux de bêtes, des os, des crânes, des sculptures de pénis… vraiment nous avons du mal à comprendre. Le lieu est presque glauque (‘ça interpelle, c’est tout l’intérêt d’un lieu comme celui-ci’ dixit Antoine) mais paradoxalement le jardin est plutôt apaisant.

Une fois la visite terminée, direction le Blue Temple.

Le Blue Temple, à 10 km de la maison noire est gratuit. Malgré le monde, l’endroit est vraiment sympa et atypique. Tout est d’un bleu électrique, c’est vraiment pas commun mais magnifique. Du coup, je n’hésite pas à prendre la pause avec un chevalier. Je me sens à l’aise x)

Pour notre dernière journée dans cette petite ville, nous allons voir le Wat Huay Pla Kang, situé en haut d’une colline. /!\ Chemin dangereux :

20181211_120038.jpg
L’endroit est plein de tyrannosaures !

Une fois le champs de reptiles géants traversé, nous découvrons un ensemble de trois temples absolument magnifiques composé d’un Buddha géant de 25 mètres de haut et de deux temples originaux.

Le complexe est gratuit, seul l’entrée pour observer la vue depuis la tête de Bouddha est de 40 Bath par personne. Du troisième œil de Bouddha, la vue est superbe. Le paysage est à couper le souffle, on s’y sent vraiment bien. Ce lieu est vraiment magique et il n’y a que très peu de touristes. Honnêtement c’est le plus beau temple que l’on ai visité à Chiang Rai.

Nous décidons d’aller visiter un énième temple, plus difficile d’accès, car caché dans une grotte le long d’un chemin plein de nid de poule. Une fois arrivés au Wat Tham Phra, non sans avoir été coursés par des chiens mécontents, nous découvrons une petite cavité avec des chauve-souris. Nous avions le temps de nous balader mais l’endroit en soi n’est pas extraordinaire, et le chemin pour y accéder non plus.

Enfin, nous ne voulions pas quitter la Thaïlande sans tester le célèbre massage thaï. Cela tombe bien puisque juste à côté de notre homestay, un salon de massage, le « Maysa Massage » propose pour 200 Bath par personne une heure de détente. DETENTE, c’est ce qu’on pensait. SOUFFRANCE c’est ce qu’a ressenti Antoine. De mon côté ça a été, même si c’est la douleur semble faire partie du programme. Personne ne nous avait prévenu que les masseuses utilisaient la totalité de leur corps pour ‘masser’, c’est à dire leurs pieds, leurs coudes et leur poids. Elles n’hésitent pas à nous marcher dessus x) Bref, un moment atypique à ne pas renouveler. Néanmoins je recommande cet institut pour leur gentillesse, le prix et leur savoir-vivre.

20181210_182240.jpg
En tenue pour se faire masser

Enfin, près de la gare routière, nous avons découvert un marché très sympa avec plein de street food locale et des objets souvenirs.

Finalement Chiang Raï nous a bien plus par son authenticité et son côté apaisant.

Merci d’avoir lu,

Bisous à tous 🙂

Elisa

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s