Un colis depuis le Népal

Voici la petite histoire du colis népalais vers la France :

De retour à Katmandou après notre trek dans les Annapurna, nous voilà bien encombrés de choses inutiles pour la suite de l’aventure (doudounes, pantalons, souvenirs…). Il nous semble alors nécessaire d’envoyer un colis vers la France pour alléger nos sacs. Et qui dit colis, dit poste.

A Katmandou, la poste centrale ouvre ses portes à 10h du matin, mais il paraît qu’il vaut mieux arriver en avance. Nous arrivons 20 minutes plus tôt (on abuse un peu sur les horaires), mais cela nous laisse le temps de chercher le lieu exact d’envoi des colis.  Heureusement, une bloggeuse avait écrit un article à ce sujet, ce qui nous a bien aidé sur le moment. Je réitère donc ici les explications : devant les barrières de la poste centrale de Bouddhanath, entrez et expliquez votre présence à la policière. Le grand bâtiment ne vous sera d’aucune utilité, il faut simplement se diriger au fond de la cour, et sur la gauche avancer jusqu’au panneau bleu Parcel. Maintenant il suffit d’attendre l’ouverture et vous verrez rapidement les travailleurs s’activer pour installer tables et documents.

Lorsque nous arrivons, quelques personnes plus rapides patientent déjà sur des chaises, jusqu’à l’installation du matériel.

20181028_102925.jpg
La table aux formulaires

La boite : la première chose à faire est de choisir une boite en carton parmi toutes celles présentées (boites de chaussures, d’anciens colis, de déménagement…) pour y déposer le contenu de votre colis. Nous trouvons rapidement une petite boite que nous nous activons à remplir.

20181028_102910_001_01.jpg
La couturière et les boites à colis

Le formulaire : une fois notre boite prête, nous remplissons un formulaire en népalais en informant le contenu exact du colis, sa valeur, l’adresse de livraison… Un autre formulaire en anglais doit être rempli une fois le colis fermé.

La fermeture : notre colis passe désormais entre les mains d’or d’une vieille femme qui coud avec une extrême rapidité du tissu recyclé tout autour du carton. Ensuite, est apposé un sceau de cire à chaque point de couture, scellant ainsi définitivement le précieux colis.

20181028_103554.jpg
Joie et bonne humeur pour monsieur, cire rouge pour notre colis.

L’adresse : au feutre noir nous écrivons d’un côté l’adresse de l’envoyeur précédée de la mention From (Depuis) et de l’autre côté l’adresse du destinataire précédée de la mention  To (Vers).

L’officialisation : le colis fermé et scellé, nous voilà devant un dernier homme pour lui remettre les formulaires et payer le prix du colis. Le colis est pesé, il fait 2,5 kg. En fonction de ce poids, le prix est fixé sans triche possible. Nous payons donc environ 3000 roupies pour ce colis, soit 23€.

Nous sommes ravis, le prix est inférieur à ce que l’on s’était imaginé, de plus nous n’y avons passé que trente minutes. Tout s’est très bien déroulé car au bout de 3 semaines le colis a bien été réceptionné en France et en bon état.

Résultat : une bonne expérience de plus ! 😀

Et voilà, c’est la fin des aventures népalaises, mais attention pas de nos aventures asiatiques !

Merci et à très vite,

Elisa

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s