Jaisalmer, ma ville coup de coeur

Ah… Jaisalmer. J’en rêvais pour y faire un de ces fameux safari à dos de dromadaire.

Jaisalmer est une petite ville de 70.000 habitants (c’est petit pour l’Inde je vous assure). Elle est située aux portes du désert du Thar, à la frontière avec le Pakistan ~leurs grands amis de toujours~.

L’attrait principal de la ville, outre ses safaris, est son magnifique fort. Il est facile d’y accéder à pieds et nous en avons même fait le tour complet avant d’en trouver l’entrée. A l’intérieur, la citadelle abrite encore quelques habitants et de nombreux commerces. Nous nous y baladons gratuitement, buvons de l’eau de coco à même le fruit et repartons.

Le fort offre une vue splendide sur la cité dorée sur laquelle il semble régner.

20181002_114429.jpg

Dans cette ville, on s’y sent bien. En effet, tout est propice à notre bien-être, le calme est revenu : il y a moins de bruit de klaxon et les gens sont plus agréables avec les touristes. De plus, nous profitons de délicieux repas au Crazy Camel Café.

20181028_203502.jpg

Le Crazy Camel Café, c’est LA bonne adresse à Jaisalmer. Accosté par le propriétaire quelques rues plus bas, nous ne pensions pas que cela deviendrait notre endroit favori. Cet hôtel à 5 minutes du fort, possède un roof top des plus cosy :

On s’y sent bien, l’ambiance est chouette, le personnel est adorable et la nourriture est excellente ! Ce sera donc officiellement notre cantine et notre lieu d’évasion. D’autre part, il faut savoir que l’hôtel en question propose des safaris en dehors des sentiers touristiques qui ont l’air très sympa. Pour nous, c’est impossible, tout étant déjà réservé…

Bref, si vous passez par là, foncez sur le toit et détendez-vous ! 😀

En parlant de safari… notre « Tour » prévoit quelques chose de bien différent que ce que j’avais initialement prévu mais tant pis ! [Je reviendrais en détails sur ce « Tour », fruit de notre inexpérience.]

Notre safari débute à 17h, près d’un campement dans le désert de Khuri (partie touristique du désert du Thar). Ici, nous déposons nos sacs dans une chambre, nous nous lavons et nous nous dirigeons ensuite vers nos dromadaires.

Nous n’aurons aucune présentation ni des animaux ni des chameliers, dommage. Chacun sur notre dromadaire nous partons malgré tout heureux pour 1h de promenade dans le désert.

20181002_171837.jpg
« Hum… il faudra raser la moustache Philibert »

Au bout de 40 minutes nous faisons une pause photo. Nous marchons dans le sable, la pression se relâche et on en profite pour faire les idiots (preuve à l’appuie) :

Nous repartons pour 10 minutes de promenade en direction d’un point de vue sympa pour le coucher du soleil. C’est vraiment magnifique, encore une fois dommage que nous soyons une trentaine de touristes au même endroit.

20181028_220553.jpg
Couché du soleil sur le désert *-*

Nous quittons le désert lorsque disparait le soleil, puis nous rejoignons le campement. Une fois arrivé, un arc de cercle est formé avec des banquettes sur lesquels nous (les touristes) nous asseyons pour manger. Le repas se fera attendre, mais tout est fait pour nous faire longuement patienter.

Pendant environ 45 minutes, des musiciens pourtant bons au début, vont finir par faire plus de bruit qu’autre chose, nous empêchant de discuter. Puis s’ajoute à cela un moment de gêne intense lorsqu’entre en scène une personne (de sexe indéfini) habillée en danseuse. Le spectacle loufoque est accentué par les touristes essayant de danser en suivant difficilement les pas de « la danseuse », qui ne cherche pas à les aider. Inévitablement, nous aurons le droit à une démonstration de danse avec des pots sur la tête…

Si la moitié des touristes semblait s’amuser, l’autre moitié à laquelle nous appartenions nageait dans un malaise palpable. Mais face à cette situation grotesque, et notre impossibilité de fuir, nous décidons d’en rire (ceci n’est pas un alexandrin).

Puis vers 22h une jeep nous emmène dans le désert pour aller dormir à la belle étoile ! Nous marchons ensuite quelques minutes et nous découvrons deux petits lits de camps sur le sable avec de chaudes couvertures. Désormais, nous sommes seuls au monde, avec des étoiles plein les yeux (autant que dans le ciel). Avant de dormir, nous nous promenons à la recherche de petites bêtes puis nous nous endormons en observant les constellations.

Au petit matin, après une nuit délicieusement fraiche, nous grimpons sur une petite dune pour contempler le levé du soleil, dans le silence. Ce calme est réparateur et se prolongera avec notre promenade matinale. Pendant une heure nous chevaucherons (ne devrait-on pas dire : dromadairaucherons ?) le même dromadaire, et nous aurons la chance de voir la nature se réveiller.

20181003_064656.jpg
Levé du soleil sur le désert
20181003_072243.jpg
Heureux sur notre fier Philibert

Une fois de retour au campement, le petit déjeuner est servi. On englouti nos tartines et c’est ainsi que s’achève notre petit safari. C’était une belle expérience, nous en avons pris plein la vue et nous repartons avec des cuisses engourdies en guise de souvenir !

De retour dans la ville de Jaisalmer, nous allons marcher autour du lac. Il fait une chaleur écrasante et il n’y a pas la moindre zone d’ombre. Heureusement le paysage est superbe, c’est très reposant.

Notre dernière soirée dans Jaisalmer sera ponctuée par un troisième couché de soleil d’affilé, mais cette fois depuis un très joli cénotaphe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

COUP DE COEUR : c’est ainsi que je résumerais mon opinion sur Jaisalmer, une ville qui m’a beaucoup séduit. A ne manquer sous aucun prétexte en allant visiter le Rajasthan. Cette ville m’a fait réaliser un petit rêve avec ses dromadaires et sa nuit à la belle étoile.

A très vite,


Elisa


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s