Bishnoï, peuple de Jodhpur

Avant d’entrer dans le coeur de la ville de Jodhpur, notre chauffeur nous propose de découvrir le peuple Bishnoï : littéralement « le peuple des 29 » (règles). Ce peuple vivant à l’écard de la ville se doit de respecter certaines règles comme le végétarisme ou la propreté du corps et de l’esprit.

Il est 17h, le soleil va bientôt se coucher, il faut alors prendre une jeep pour entrer sur leur territoire. La visite de 2h se fait au prix de 1600 roupies pour deux.

2018-10-23 03.41.30 1.jpg
Petit lac au milieu de rien

Dans un première temps, nous passons par une sorte de petit désert où l’on observe des gazelles (vénérées et protégées par ce peuple). Puis nous arrivons à l’endroit où vit une première famille, qui cultive la terre.

Un premier contact gênant se fait entre nous et les dix personnes qui sont dans le champs, en train de prendre une pause. On se sent très mal à l’aise et cela semble les amuser… On s’empresse alors de fuir et de rejoindre le chauffeur. Il nous attend auprès du chef de famille. Celui-ci nous offre un chai avant de nous faire une démonstration de la distillation de l’opium. On préfère ne pas y goûter.

20181023_154728.jpg

Bilan du moment : endroit charmant mais loin d’être authentique.

Nous repartons avec la jeep pour rencontrer une autre famille. Dans ce qui semble être un petit village, une maison abrite une famille vivant de la poterie. Ici l’ambiance est différente, personne ne semble attendre les touristes. Le père de famille, en train de travailler, s’arrête néanmoins une demi heure pour nous montrer son art. Il commence par nous présenter les matériaux nécessaires : de l’argile mélangé à des copeaux de bois moulus et de la cendre pour la solidité. Il travaille ensuite devant nous la matière avec beaucoup de facilité, c’est impressionnant.

Photo B
Préparation d’un nouveau pot

Les poteries terminées doivent sécher dans un four pour durcir, ce qui les fera changer de couleur, passant alors du gris foncé à l’ocre.

20181023_155217.jpg
Exposition des poteries créées par l’homme de la famille

Ainsi se termine notre visite.

2018-10-23 03.48.38 1.jpg
Dromadaires en liberté au couché du soleil

A très vite, pour plus de photos de la ville.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s