Jaipur, ville du tissu

Partie 2 : L’envers du décor

La Guest House

Notre arrivée à Jaipur se fait sous la pluie. La température est maintenant plus agréable et cela nous permet de visiter la ville sans mourir de chaud.

Cet endroit va être reposant pour nous, on séjourne deux nuits dans une Guest house. Ce sera la seule du voyage en Inde et pourtant un des meilleurs endroits où l’on a dormi.

La Guest house que nous avons réservez sur Booking.com est la ’’Madhav Guest house’’. Si elle est un peu excentrée des monuments touristiques, ce n’est pas pour nous déplaire car cela nous éloigne du bruit.

Notre première impression est très positive, on pénètre dans un endroit serein, accueillant (avec le sourire). Ce lieu chaleureux nous met en confiance, d’autant plus qu’ici le personnel refuse les tips*… On se retrouve confronté à des personnes honnêtes pour la première fois depuis notre arrivée, et ça nous fait plaisir.

* [Le tips (pourboire) en Inde est quelque chose qui me dépasse, on ne sait jamais quand et combien donner, à qui et en échange de quelle prestation ! Le pire c’est que ne pas en donner alors que la personne l’attend rendra celle-ci parfois désagréable. Bref, à Jaipur cela s’est très bien passé et loin de la capitale, ce tips devient moins une obligation].

La chambre choisie est standard (sans climatisation ni véritable fenêtre) mais très propre, et le room service est correct. Le roof top est un endroit très bien aménagé qui offre une belle vue sur la ville. Il n’est accessible que le midi et le soir, mais ça vaut le coup d’œil. Des petits fauteuils y sont installés avec des tables basses et une fois la nuit tombée, les guirlandes lumineuses des hôtels créées une ambiance cosy.

Sur ce toit, autour d’un chai (boisson traditionnelle composée de thé noir, de lait et d’épices), on rencontre un vieux monsieur israélien. Il profite de sa retraite pour voyager, découvrir l’Inde. Sa présence nous réchauffe le cœur, on est ravie de discuter avec un autre étranger et de découvrir son point de vue sur le pays.

Voilà la petite découverte du jour, qui à nos yeux mérite d’être connue 🙂

_____

Les tissus

Mais Jaipur ce n’est pas que les monuments roses et la découverte de la Guest house. Non, cette ville c’est aussi beaucoup de marchands de tissus : foulards, tapis, sarees, jupes, turbans…

20180922_140037

Notre chauffeur nous explique que Jaipur est une ville réputée pour la qualité de ses tissus. Ainsi, nous découvrons une fabrique. Le propriétaire nous fait une démonstration de block painting, ou comment créer un motif (impression et couleur) à partir de tampons en bois. Il nous offre l’échantillon, puis inévitablement il nous présente sa boutique. Il nous garantie des produits d’exceptions : cachemire, pashmina, soie, mélange de matières, laine de chameau… Malgré cela nous n’achèterons rien ici, et la gentillesse du propriétaire va rapidement disparaître.

20180922_140227.jpg
Echantillon de block painting

Il est vrai qu’un joli foulard me ferai plaisir, mais je n’ai pas envie de dépenser une fortune non plus. On se retrouve donc dans une autre boutique (sans non plus avoir eu trop le choix), dans laquelle le vendeur (un ami du chauffeur évidemment) nous présente des foulards en cachemire ou encore en laine de chevreau, très douce. Bien que la qualité soit réelle, nous n’en doutons pas, les prix sont excessifs… Une pièce me fait malgré tout de l’œil : une joli foulard rouge en laine de bouc, brodé, typique des tenues musulmanes. Pour me faire plaisir, Antoine me l’offre, ce sera mon cadeau d’anniversaire 🙂 ❤

PSX_20181011_213728.jpg

J’écris cet article à la fin de notre tour au Rajasthan et je me rend bien compte que la vente de tissus se fait finalement partout. On n’est jamais garant de la qualité et les prix sont variables d’une ville à l’autre, d’un commerce à l’autre… Il existe de grands magasins touristiques, où les chauffeurs emmènent leurs clients en échange d’une belle commission. Ces endroits proposent souvent des produits de moindre qualité avec des prix trop élevés. Méfiez-vous et n’hésitez pas à refuser même fermement, au profit de plus petits commerces locaux.

Vue du Fort Amber

Ainsi se clôture l’article sur notre visite de la ville rose.

A bientôt 🤗 (je vais me dépêcher un peu car je ne suis pas en avance dans les articles, mais la connexion wifi risque de me jouer des tours, ne m’en voulez pas).

Elisa


3 réflexions sur “Jaipur, ville du tissu

  1. Bravo Elisa, tes commentaires donnent envie de voyager et nous apprennent plein de choses sur les villes que vous visitez.
    Tes explications sont ludiques et tres enrichissantes…Tu pourrais faire un bon guide ahahh!! En tout cas moi je vous suis avec attention dans votre périple et j’ai hâte de lire la suite…. ét je vous félicite de ne pas avoir profité de l’exploitation des ces pauvres éléphants pour visiter le monument.! Les photos sont très belles ét sur les dernières on sens que vous êtes détendus. Alors on continue de vous suivre ici et de lire vos supers aventures !!! Gros bisous
    PS: joli foulard😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s